Ancien Juventus Le président Andrea Agnelli, qui a ramené Max Allegri en 2021, a rendu hommage à l'entraîneur licencié en réprimandant sévèrement la déclaration officielle du club.

Allegri a terminé son deuxième mandat à la tête des Bianconeri après une première série de cinq titres consécutifs en Serie A de 2014 à 2019, revenant à la demande d'Agnelli en 2021 avec un contrat de cinq ans.

Il a été limogé aujourd'hui pour ses actions sur et en dehors du terrain lors de la victoire finale de la Coppa Italia contre Atalanta, où il a fait rage contre le quatrième officiel, son propre directeur Cristiano Giuntoli et le rédacteur en chef de Tuttosport.

Le communiqué publié par le club a blâmé cela pour son licenciement.

"L'exonération fait suite à certains comportements pendant et après la finale de la Coppa Italia que le club a jugés incompatibles avec les valeurs de la Juventus et le comportement que devraient avoir ceux qui la représentent."

Ayant cela fermement à l'esprit, le formulation du message d'Agnelli sur les réseaux sociaux Cela ressemble à un reproche au club qu’il a laissé derrière lui, ou plutôt qu’il a été contraint de laisser derrière lui lorsque le scandale des irrégularités financières a éclaté fin 2022.

« Un mélange extraordinairement unique : fierté et humanité qui se combinent continuellement au cours d'un voyage de 10 ans », a écrit Agnelli.

« Merci Max, grâce à toi qui as représenté la Juventus avec chacune de tes cellules. Jusqu'à la fin…"

L'ancien patron a fait écho au sentiment de "représenter" les valeurs de la Juventus, bien qu'il l'ait renversé pour suggérer que c'était Allegri qui incarnait cet esprit plutôt que la génération actuelle de réalisateurs.

Agnelli hommage à Allegri

Une réflexion sur "L'hommage d'Agnelli à Allegri est aussi une réprimande envers la Juventus »

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *