Rodrigo De Paul insiste sur le fait qu'il n'a pas eu l'impression que Inter Milan "sont supérieurs" à l'Atletico Madrid et il a confiance home avantage à faire la différence pour eux aussi.

Marko Arnautovic a manqué quelques gardiens avant qu'il n'obtienne finalement le seul but des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, rencontrant le rebond d'un arrêt sur Lautaro Martinez pour marquer sous un angle serré.

"C'était un bon match entre deux équipes qui voulaient vraiment se battre et ça devait être bon à regarder", a déclaré De Paul à Sky Sport Italia.

Il n'y avait pas qu'Arnautovic, puisque Lautaro Martinez et Marcus Thuram avaient également des occasions, donc le score aurait pu être plus large que 1-0.

« L'Inter a eu deux ou trois occasions de plus que nous, mais ce sont deux équipes très similaires. D'après ce que j'ai pu ressentir sur le terrain, je ne pense pas que l'Inter nous soit supérieur.

"En fin de compte, c'est le but qui compte et maintenant nous devons renverser la situation au Metropolitano."

Le match retour aura lieu au Wanda Metropolitano le 13 mars et il n'y a plus de règle de buts à l'extérieur, donc si l'Atleti gagne avec une marge d'un but, alors le match nul ira en prolongation.

Il a été mis à l'ancien Udinese milieu de terrain que l'Atletico Madrid a réduit l'intensité de son jeu de pressing en seconde période, ce qui a permis à l'Inter de créer plus d'occasions de marquer.

« On ne peut pas toujours jouer au même rythme tout au long d'un match. Nous voulions maintenir le niveau d'intensité après la pause, mais l'Inter était là. home le gazon et leur foule les ont poussés.

"C'est normal qu'ils puissent vous épuiser lentement, c'est la meilleure équipe d'Italie en ce moment et il est naturel qu'à San Siro ils se sentent plus forts, tout comme nous le serons au Metropolitano.

"Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une baisse de forme physique, nous aussi avons eu deux occasions de marquer, cela veut dire que nous sommes en bonne forme."

Il s'agissait peut-être d'attaques, mais l'Atletico Madrid a terminé le match sans un seul tir cadré et Yann Sommer n'a pratiquement pas été testé.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *