Fiorentina L'entraîneur Vincenzo Italiano admet que cette défaite en finale de la Ligue de conférence contre l'Olympiacos fait encore plus mal que l'année dernière. «Cette fois, nous y avons vraiment cru. Ça fait mal.'

Les Toscans espéraient profiter de l'expérience de la saison dernière, lorsqu'ils avaient perdu à la fois la finale de la Conference League contre West Ham United et la finale de la Coppa Italia contre Inter Milan, afin d'obtenir la rédemption à Athènes.

Cependant, ils ont été battus pour la deuxième campagne consécutive avec le trophée posé au bord du terrain et cela pourrait maintenant commencer à devenir un poids psychologique sur leurs épaules.

L'Olympiacos les a forcés à prolonger Et à quatre minutes de la fin avant les tirs au but, le meilleur buteur du tournoi, Ayoub El Kaabi, s'est placé devant Luca Ranieri pour hocher la tête sur un centre de Santiago Hezze.

« C'est décevant pour la deuxième fois. C'est décevant car encore une fois, nous avons eu beaucoup de situations pour marquer des buts, mais les gars ont fait tout ce qu'ils pouvaient. Nous nous sommes battus, nous avons transpiré, nous avons créé des occasions contre une équipe qui ne permet pas de jouer un bon football, car le gardien frappe toujours longtemps et contourne le milieu de terrain. Italiano a déclaré à Sky Sport Italia.

« Je ne pense pas que nous méritions de perdre ce match, qui aurait pu aller jusqu'aux tirs au but. C'est une énorme déception pour moi, car nous avons joué la troisième finale de la bonne manière, mais nous n'avons toujours pas la maturité, l'intelligence, ce petit plus pour gagner sur un match unique.

« Je suis désolé pour les gars, mais c'est le football. Nous devons accepter ces défaites. Je connais ces joueurs, ils étaient tous prêts, motivés et concentrés. Ces matchs dépendent de votre adversaire, mais tous ceux qui sont entrés sur le terrain ont donné tout ce qu'ils pouvaient.

« Ce n'était pas ce que nous espérions tous, mais nous avons eu de nombreuses situations à célébrer avant eux. Les choses tournent mal en finale pour nous, elles ne se passent pas dans notre sens.

La Fiorentina avait une motivation supplémentaire pour gagner ce soir, car elle souhaitait tellement dédier l'argenterie au réalisateur Joe Barone, décédé d'une crise cardiaque en mars.

Ils auraient également pu offrir une place de qualification pour la Conference League à Turin, qui va désormais manquer la compétition européenne.

"Je l'ai dit aussi à Ceferin, une deuxième défaite consécutive avec des buts dans les dernières minutes, ça fait mal", a poursuivi Italiano.

Fin de l'ère Fiorentina pour Italiano ?

Italiano devrait quitter le Stadio Artemio Franchi cet été, une décision qu'il avait prise avant même la mort de Barone.

Bien qu'il n'ait pas réussi à remporter un trophée, il a emmené la Fiorentina à trois finales en deux saisons, un exploit remarquable compte tenu du budget dont il disposait.

« Perdre, ça fait mal, aller jusqu'au bout pendant deux années consécutives, c'est quelque chose de bien, mais naturellement il faut soulever un trophée et nous n'y sommes pas parvenus. Cela aussi fait partie du processus. Le voyage semble gâché lorsqu’il faut regarder les autres soulever l’argenterie.

« Ça fait mal de voir les gars pleurer. Nous pensions vraiment que cette fois, nous pourrions avoir un épilogue différent à cette campagne.

Italiano a-t-il déjà pris une décision concernant son avenir ?

« En ce moment, moi aussi je me sens trop amer, déçu, déçu, parce que moi aussi je croyais vraiment que nous pouvions avoir une fin différente. Il y a encore un match dimanche à Bergame pour clôturer la saison, puis je rencontrerai le président.

Une réflexion sur "Italiano : 'La Fiorentina y a vraiment cru, cette finale fait encore plus mal'"
  1. La série Lega doit intervenir et donner Fiorentinaplace européenne pour la saison prochaine dans une autre équipe. West Ham la saison dernière et maintenant ils ont offert à la Grèce son premier trophée de club européen. assez de cette honte.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *