Simone Inzaghi admet ressentir des « regrets » Inter Milan n'a battu l'Atletico Madrid 1-0 lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions et fait le point sur les blessures de Marcus Thuram.

Les Nerazzurri ont dû se battre pour s'effondrer l'équipe notoirement robuste de Diego Simeone, qui avait pour objectif de neutraliser tactiquement ses adversaires lors du match aller.

Marko Arnautovic a dû remplacer Thuram, blessé, à la mi-temps et a raté plusieurs énormes occasions avant le décideur, rencontrant le rebond d'un tir paré de Lautaro Martinez pour marquer sous un angle fermé.

"C'est très satisfaisant, les gars ont été merveilleux contre une équipe physique et technique qui n'a pas rendu les choses du tout faciles", a déclaré Inzaghi à Sky Sport Italia.

"Nous savons que ce n'est que le match aller, le match retour sera difficile, et il y a certainement des regrets pour le résultat étant donné qu'avec tout ce que nous avons créé, nous méritions un score plus large. C’est le football, nous continuons.

Le match retour aura lieu au Wanda Metropolitano le 13 mars et il n'y a plus de règle de buts à l'extérieur en Europe, donc si l'Atleti gagne avec une marge d'un but, ce sera en prolongation.

« J'ai dit hier lors de ma conférence de presse qu'Arnautovic et Alexis Sanchez se débrouillaient très bien à l'entraînement et lorsqu'ils étaient sollicités. Je suis heureux que Marko ait marqué, il méritait de marquer plus tôt, puis Alexis est entré en jeu avec le bon état d'esprit.

« Thuram a senti une traction aux adducteurs pendant le sprint au col de Lautaro Martinez, puis a de nouveau ressenti de la douleur lorsqu'il a atteint l'arrivée. Il passera des tests et nous espérons que nous ne le perdrons pas longtemps.

L'Atletico Madrid n'a pas réussi un seul tir cadré, c'est la première fois que l'Inter connaît une nuit aussi calme en défense depuis novembre 2006 contre le Sporting CP.

Tout comme la saison dernière, l'Inter a remporté le match aller des huitièmes de finale avec un score de 16-1 à San Siro.

« Je vais être honnête, en repensant à la saison dernière, c'est Porto qui nous a causé le plus de problèmes sur la route vers la finale. Chaque équipe est difficile à battre à ce stade de la compétition.

Les milieux de terrain de l'Inter se lancent traditionnellement en attaque, mais ce soir, ils ont également dû travailler pour aider la défense.

« Nous avons affronté des adversaires de qualité, mais l'Inter a très bien joué. N'oublions pas que lorsque l'Atletico Madrid a le ballon, il est difficile de le lui retirer. Nous avons probablement fait un peu trop de passes mal placées en première mi-temps, mais l'Atleti était coincé avec deux lignes.

« Nous avons mieux fait circuler le ballon après la pause et je pense que nous méritions plus que 1-0. Les milieux de terrain se sont sacrifiés et nous avons travaillé en équipe. Les remplacements ont aidé, car nous n'étions pas comme d'habitude dans les sept ou huit premières minutes de la seconde mi-temps, mais nous nous sommes remis sur la bonne voie, nous nous sommes créés des occasions que nous aurions dû marquer.

"Je sais que Sommer n'a effectué aucun arrêt réel, mais il y a eu quelques situations comme le tir de Samuel Lino et la tête d'Alvaro Morata où nous aurions pu faire mieux."

L'Inter a désormais remporté ses neuf matches de compétition disputés en 2024 entre la Serie A, la Supercoppa Italiana et la Ligue des champions.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *