Udinese riposter à Bologne L'entraîneur Thiago Motta s'est plaint de la perte de temps lors du match nul 1-1 en Serie A, soulignant les statistiques et l'exhortant à éviter le « sensationnalisme ».

L'entraîneur italo-brésilien a protesté après le match nul au Stadio Dall'Ara en disant que l'Udinese avait perdu du temps tout au long du match, c'est-à-dire qu'à la fin des plus de 100 minutes jouées, "le ballon n'a bougé que pendant 31 minutes."

Cela a irrité l'Udinese, qui a pointé du doigt les statistiques officielles de la Lega Serie A couvrant le match et a constaté que le temps de jeu effectif était de 56 minutes et 18 secondes.

C'est tout à fait dans la moyenne générale de cette saison dans l'élite italienne, et même légèrement au-dessus du chiffre habituel.

L'Udinese apporte les reçus

"Les données évoquées par l'entraîneur de Bologne ne sont pas réelles" a noté le directeur général de l'Udinese, Franco Collavino.

« Notre jeu a été celui avec le quatrième temps de jeu le plus efficace de ce tour. Cela dit, notre travail consiste désormais à rester concentré sur la collecte de précieux points.

"Je ne veux pas susciter de polémique, mais il existe des données réelles et chacun doit éviter le sensationnalisme inopportun et préjudiciable à la conduite de notre équipe."

La question du « temps de jeu effectif » est depuis longtemps un problème en Serie A, avec AC Milan L'entraîneur Stefano Pioli a suggéré à plusieurs reprises qu'il y ait un nombre minimum de minutes dans un match avec le ballon en mouvement.

Une partie du problème vient également des arbitres, qui accordent plus de coups francs que leurs homologues européens, ralentissant ainsi le rythme du match.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *