Jose Mourinho a fustigé certains de ses Roma joueurs, dont Houssem Aouar, pour avoir été « superficiels » dans leur approche de la Ligue Europa. "Certains donnent tout, d'autres font le nez dans cette compétition."

Les Giallorossi savaient qu'ils devaient gagner à Genève pour maintenir la pression sur le Slavia Prague avant le dernier match, mais le premier match de Romelu Lukaku a été annulé par Chris Bedia après une erreur défensive du défenseur central de fortune Bryan Cristante à l'aube de la seconde période.

Il y a eu plusieurs occasions perdues de Paulo Dybala, Leandro Paredes et Leonardo Spinazzola, donc avec le Slavia Prague battant le Sheriff Tiraspol 3-2 avec le dernier coup de pied du match, la deuxième place et les barrages semblent désormais assez assurés pour la Roma.

"Nous avons eu des opportunités importantes, mais le début de la seconde période est quelque chose qui nous arrive trop souvent", a déclaré Mourinho à Sky Sport Italia.

"C'est dommage qu'il n'y ait pas de caméra dans notre vestiaire à la mi-temps, car à chaque fois je leur fais comprendre que les adversaires qui jouent à home ceux qui ont un but de retard sortiront en se battant. C’est une réaction naturelle, c’est quelque chose à quoi nous nous attendons.

« Encore une fois, nous avons été superficiels dans notre attitude, dans notre interprétation de ce moment du match. Il y a des joueurs qui ont encore une fois raté une occasion de faire leurs preuves, comme Aouar.

"Il y en a plusieurs qui sont sur le banc et arrivent en Serie A avec une bonne attitude, puis en Ligue Europa, ils arrivent avec cette attitude lente, comme s'ils n'étaient pas habitués à être sur le banc et ensuite n'améliorent pas le jeu. .»

Avec la deuxième place, la Roma participera aux barrages de mars contre l'une des équipes qui ont terminé troisièmes de leurs groupes de Ligue des champions.

« Nous nous dirigeons vers un autre barrage, ce sera difficile contre une équipe qui descend de la Ligue des champions. Ce sont deux autres rencontres européennes, dont une au Stadio Olimpico avec une salle comble, les supporters montrant leur amour. Je ne veux pas faire un drame en participant aux barrages.

« Le drame, c'est que nous avons eu une mauvaise attitude de la part de ces joueurs et de ceux qui sortent en seconde période comme ça, à plusieurs reprises. Honnêtement, je ne le comprends pas. J'ai entraîné 150 matchs de Ligue des Champions, qui sont beaucoup plus difficiles, et pourtant il semble qu'il y ait des gens qui n'ont pas une grande histoire en Europe et qui jouent ces matches avec le strict minimum.

"Il y a ceux qui se donnent à fond pendant 90 minutes et ceux qui semblent faire le nez dans cette compétition."

Cristante a dû remplacer le défenseur central ce soir, car Gianluca Mancini n'était pas non plus en pleine forme, avec Chris Smalling et Marash Kumbulla absents de longue date. Désormais, Evan Ndicka sera également suspendu pour le dernier match de groupe.

« Malheureusement, nous n'avons qu'un seul Cristante. Il donne le bon exemple aux autres, car il joue avec une immense concentration. Devant lui, Paredes, je pense, a très bien coordonné la possession, c'est un vainqueur de la Coupe du Monde, il a la bonne attitude.

"Il y a des gens qui se sentent à l'aise avec cette approche superficielle et nous le payons en résultats."

On a demandé à Mourinho si certains de ces joueurs décevants en paieraient le prix et il a avoué que cela n'arriverait pas parce que la Roma manque de personnel.

« Personne ne paiera pour cela. Guardiola peut faire ça, s'il n'en est pas satisfait, il lui dit au revoir, l'expulse et choisit quelqu'un d'autre. Je ne peux pas faire ça ici. Je ne peux qu’essayer de continuer à les marteler chaque jour à l’entraînement pour tirer le meilleur parti de ce groupe.

Le Special One avait également déclaré lors de sa conférence de presse que la Roma semblait plus à l'aise pour jouer au Stadio Olimpico que lors de ses voyages, notamment dans les compétitions européennes.

« C'est peut-être dans l'ADN des Roms, certains sont dans leur zone de confort à home et s'enthousiasmer avec la foule, alors que c'est plus dur loin home. Nous aurions pu gagner le match même avec ces choses que je n'aimais pas", a-t-il ajouté.

« Nous avons des joueurs qui n'ont pas le sens des responsabilités, qui ne veulent pas me faire savoir qu'ils sont prêts et qu'ils devraient jouer davantage. Peut-être qu'ils ont perdu la voix en demandant, parce qu'ils joueront davantage quand les autres mourront. En effet, lorsque l'appel à la mobilisation arrive, ce sont toujours les mêmes joueurs qui répondent.

Soyez sympa! Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Billets Collecteur de kits