Thomas Tuchel "ne peut pas expliquer" pourquoi le Bayern Munich a perdu si radicalement confiance, mais suggère qu'il "a perdu le match, je ne suis pas sûr". Lazio gagné.'

L'entraîneur était déjà sous une très forte pression après une défaite 3-0 contre le Bayer Leverkusen ce week-end, qui lui a laissé cinq points de retard sur les leaders de la Bundesliga.

Ils n'ont réussi qu'un seul tir cadré dans ce match et a fait encore pire au Stadio Olimpico, sans jamais parvenir à troubler Ivan Provedel.

Les géants allemands n'avaient pas disputé un match de Ligue des champions sans tir cadré depuis le 0-0 contre Liverpool en huitièmes de finale 2018-19.

« Nous sommes frustrés et en colère face à la défaite. Je pense que nous avons perdu le match, je ne suis pas sûr que la Lazio l'ait gagné. Je ne sais pas pourquoi nous avons perdu notre conviction en seconde période, mais nous l'avons fait, puis nous avons pris du retard », a déclaré Tuchel à l'UEFA et à Amazon Prime Video Italia.

"Je ne peux pas l'expliquer car nous avons dit à l'équipe de maintenir son intensité et d'être encore plus courageuse à l'avenir, mais nous avons semblé perdre la face en début de mi-temps."

Le tournant a vu Dayot Upamecano accorder un penalty et recevoir un carton rouge pour son défi à crampons sur la cheville de Gustav Isaksen, permettant à Ciro Immobile d'envoyer Manuel Neuer dans le mauvais sens et de se convertir sur place.

« Nous avons fait tout notre possible pour perdre ce match. C'était entre nos mains. À un moment donné, nous avons arrêté d’y croire. Il y a aussi eu de nombreuses erreurs individuelles.

Le Bayern Munich n'avait plus perdu contre une équipe italienne depuis 13 matches de Ligue des champions, depuis sa défaite 3-2 contre Inter Milan dès 2011.

On a demandé à Tuchel s'il s'inquiétait de son propre avenir sur le banc.

"Non"

Pendant ce temps, le club a publié une déclaration sur les réseaux sociaux condamnant les « abus racistes » visant Upamecano de la part de ses propres supporters.

Une réflexion sur "Tuchel : 'La Lazio n'a pas gagné, le Bayern Munich l'a perdu' »
  1. Autant que je déteste Lazio, mais chapeau bas. Oui, certains diraient « ce n'est qu'une pénalité », etc., mais vaincre le sextuple champion de l'UEC était remarquable.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *