Inter Milan Le PDG Beppe Marotta a admis qu'il « ne peut pas répondre » à ce qui se passera concernant l'échéance imminente du prêt Oaktree, mais a qualifié Steven Zhang de « propriétaire parfait ».

Le président des Nerazzurri a contracté un premier prêt de 250 millions d'euros auprès du fonds d'investissement américain en 2021, devant le rembourser avant le 20 mai.th, 2024. Avec les intérêts, la dette s’élève désormais à plus de 375 millions d’euros, créant un problème important pour Zhang et Suning.

Le dimanche, Gazzetta dello Rapport rapporté que Zhang est en train de mettre en place un nouvel accord de prêt de 400 M€ avec un fonds anglais, lui permettant de rembourser Oaktree d'ici le 20 maith. Le nouvel accord aurait une durée de trois ans, ce qui lui laisserait le temps d'améliorer encore les finances du club.

Marotta sur les doutes de l'Inter

S'exprimant lors de l'événement de remise des prix Bearzot via Prolongation TMW, Marotta a d'abord discuté de la décision de l'Inter de nommer Simone Inzaghi comme entraîneur-chef.

« Le choix d'Inzaghi a été collectif, évidemment les clubs sont composés de professionnels et nous avons fait ce choix ensemble. Nous avons trouvé chez lui les qualités professionnelles et humaines, qui sont souvent plus importantes que les qualités professionnelles.

« Nous avons fait ce choix avec une grande tranquillité, il s'était bien débrouillé avec Lazio. Le choix de renouer avec lui sera physiologique, il a démontré par des faits qu'il sait bien faire et est le profil idéal pour le présent et l'avenir de l'Inter.

On lui a demandé ce qui se passerait avant la date limite du 20 mai.th.

« Ce n'est pas une question à laquelle je peux répondre car elle affecte les propriétaires. Je peux seulement dire qu'hier j'ai parlé avec Steven Zhang, il n'était pas physiquement présent, mais nous avons parlé quotidiennement et je peux dire qu'il est le propriétaire parfait.

« Il sait déléguer, il respecte parfaitement les rôles et l'espoir est que Steven Zhang puisse avancer. Il y a tous les signes positifs à cela, notre situation est très calme d’un point de vue économique. Nous sommes calmes et espérons continuer avec la famille Zhang.

Enfin, on a demandé à Marotta s'il resterait avec l'Inter au-delà de cette saison.

« J'ai un contrat qui se termine en 2027, je serai sur le seuil des 70 ans, et je ferai les bilans nécessaires, je pourrais peut-être tenter une expérience différente. En attendant, essayons d'obtenir d'autres succès importants, et nous verrons ensuite ce qui se passe.»

2 réflexions sur "Le PDG de l'Inter, Marotta, admet ses doutes à l'approche de l'échéance de la dette"

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *