Selon les rapports, Rome devra jouer les 20 minutes restantes de son match de Serie A avec Udinese le 25 avril, une décision qui a provoqué la colère des Giallorossi.

Le match de la semaine 32 a été suspendu dimanche dernier au 72nd minute où Evan Ndicka s'est retrouvé au sol avec des douleurs à la poitrine et des difficultés respiratoires.

Il a été étiré puis transporté à l'hôpital après qu'un électrocardiogramme ait donné des résultats "inquiétants" en salle médicale, ce qui a poussé ses coéquipiers à demander la suspension définitive du match.

Il s'est avéré après une nuit à l'hôpital qu'il s'agissait d'un poumon effondré et Ndicka faisait la fête sur le terrain hier soir lorsque la Roma s'est qualifiée pour les demi-finales de la Ligue Europa.

Le match aller de cet affrontement avec le Bayer Leverkusen ayant lieu le 2 mai au Stadio Olimpico, la Roma avait demandé de ne pas reporter ces 20 minutes au 25 avril.

Cela signifie qu'ils doivent donc jouer Naples le 28 avril, tandis que le Bayer Leverkusen bénéficiera d'un jour de repos supplémentaire.

Il y a rapport ce soir que la Lega Serie A a ignoré leur demande et demandera aux équipes de se réunir au stade Bluenergy le 25 avril.

Verona, Atalanta et Empoli a refusé de leur permettre d'y jouer en mai.

Conformément aux règles de la Serie A, un jeu qui a été suspendu reprendra à partir du moment où il s'est arrêté, ils doivent donc reprendre à partir du 72nd minute avec le score à 1-1.

Une réflexion sur "La date du report de l'Udinese-Roma met Giallorossi en colère »
  1. C'est vraiment ridicule. Si le match est suspendu, il doit recommencer depuis le début. Celui qui a établi cette règle vit dans un autre monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *